50 cent


Ajouté le 29 Janvier 2008 à 16h16.

Catégorie : Célébrités | Vu 8939 fois.


50 cent
La maison de 50 cent.

Coordonné GPS de 50 cent : 41°42'39.86" N 72°49'07.45" W
Fichier .kmz (à ouvrir avec Google Earth) : 50-cent
Pays, ville : USA, Connecticut, Hartford

D'autres repères de la catégorie Célébrités :

John TravoltaBritney SpearsSylvester StalloneMarilyn Monroe
En savoir plus, recherchez 50 cent sur : Google et Google Image

Résumé : 50 Cent (« fifty cent »), de son vrai nom Curtis James Jackson III, est né le 6 juillet 1975. Rappeur américain de premier plan, il a connu un grand succès grâce aux albums Get Rich or Die Tryin' et The Massacre. 50 Cent a acquis des reconnaissances multi-platinum et vendu plus de 30 millions d'albums dans le monde.

En 2002, l'avocat de 50 Cent, qui travaille avec le manager d'Eminem, envoie à ce dernier une copie de l'album Guess Who's Back. Impressionné par le disque, Eminem invite 50 cent à le rejoindre à Los Angeles pour le rencontrer, lui et Dr. Dre. [14] Après avoir signé un contrat d'un million de dollars, 50 cent sort un autre disque de mixtapes, No Mercy, No Fear. Le disque comporte un morceau non-prévu à l'origine, Wanksta, qui fait partie de la bande originale du film d'Eminem 8 Mile.

En 2003, 50 cent sort son premier LP, « Get Rich Or Die Tryin' », sous le label Shady/Aftermath, avec des chansons telles que « P.I.M.P. », « In Da Club » ou « 21 Questions ». Le succès est immédiat : 800 000 ventes dès la première semaine. C'est également le plus grand succès de l'année 2003 avec près de 12 millions de copies vendues. La même année, il sort le premier LP de son groupe G-Unit, l'album Beg For Mercy. Encore une fois, le succès est au rendez-vous. En 2005, il enchaîne avec son deuxième LP, toujours sous le même label Shady/Aftermath. 1,14 millions de copies de The Massacre sont vendus en 4 jours ; il s'agit de la sixième meilleure performance de vente de tous les temps. Il établit aussi un autre record (à égalité avec les Beatles) avec 4 singles dans le top 10 des ventes. L'album s'est finalement écoulé à plus de 9.2 millions d'exemplaires au Étas-Unis, on peu donc imaginer que 50 Cent ait fait disque diamant dans le monde (10 milions d'exemplaires et plus).

50 Cent crée ensuite sa ligne de vêtements, qui porte le nom de son groupe : « G-Unit Clothing », enchaîne des contrats avec Reebok et d'autres marques et ouvre son propre label de production, G-Unit Records. En 2006 sort le film tiré de sa vie. Le titre est le nom de son premier album sous Shady/Aftermath, « Get Rich Or Die Tryin' » (traduit en français par « Réussir ou Mourir »). Malgré un certain succès public, ce film s'est trouvé durant de nombreuses semaines dans le top 50 des plus mauvais films notés sur le site IMDB. Il a fait un autre film Home of the Brave, où les critiques sont plutôt positives.

En 2006, 50 Cent a tourné une publicité pour "Vitamine water" et s'est servi de son salaire pour acheter des parts de la société (10%). Cette même société a été rachetée par Coca-Cola pour une somme de 4 milliards de dollars. 50 Cent a alors récolté 10 % de cette somme, soit 400 millions de dollars.[réf. nécessaire]Sa fortune actuel est estimé a 750 000 000 de dollars d'apres le magasine "Forbes", magasine se spécialisant dans les fortunes des entreprises, entrepreneurs et stars..

50 Cent compte aujourd'hui sur terre autant de fans que d'ennemis. En effet, son rap reste l'objet de bon nombre de critiques. Les vrais amateurs de hip hop le trouvent trop commercial, car la plupart de ses sons sont taillés pour les clubs, et ses rimes sont de plus en plus faciles. De plus, 50 Cent s'est mis à dos bon nombre de rappeurs, notamment new-yorkais : Jadakiss, Ja Rule, Fat Joe, Nas, Sheek Louch et Styles P.. Il n'hésite pas à les provoquer et à les critiquer dans ses morceaux comme dans « Piggy Bank », de l'album The Massacre (2005). Sa puissance et sa notoriété lui ont permis de compromettre Ja Rule, qui l'avait étrillé dans Blood In My Eyes. De son côté, Fat Joe, irrité par l'attitude de 50 Cent à son égard, a répondu que le succès de Fifty était dû à « In da Club » (En Boîte) mais que paradoxalement, il est lui même introuvable en boite de nuit parce qu'il serait littéralement peureux et paranoïaque. Une récompense a même été offerte à qui rapporterait un cliché de 50 Cent dans toute soirée autre que celles préparées par ses soins. La photo en question n'a jamais été prise.

Depuis début 2005, 50 Cent est en conflit avec le rappeur The Game de Compton (Los Angeles), protégé de Dr. Dre pourtant. La situation est compliquée, puisqu'il s'agit d'un des rares cas où deux artistes d'un même label sont en conflit ouvert. Les deux hommes ont pourtant collaboré dans le passé et ils ont même vendu bon nombre de leurs singles « How We Do » et « Hate It Or Love It ». The Game a nié à la radio le fait que 50 Cent ait contribué au succès de son album The Documentary (2005) alors que, dixit Fifty, ce serait grâce à lui que son album se serait vendu, propos qu'il a tenu dans une interview post-rupture. Mais selon The Game, le fait est que 50 cent s'attribuait déjà le succès avant leur dispute. Par ailleurs, 50 cent aurait demandé la collaboration de son acolyte pour une chanson agressive envers Nas. Ce dernier refusa, expliquant que le rappeur de N.Y.C. était une légende, un génie en matière de rap et qu'il avait du respect pour cet artiste. Vexé, 50 Cent commença à le dénigrer et le californien claqua la porte du groupe. De plus, The Game avait affirmé n'avoir rien contre les rappeurs que 50 Cent attaquait alors qu'il chantait encore avec G-Unit, et qu'il serait même prêt à collaborer avec ceux-ci de temps en temps, ce que 50 Cent a pris comme un défaut de loyauté envers lui. Les deux hommes n'ont toujours pas enterré la hache de guerre. Malgré cela, pour réussir, 50 Cent peut encore compter sur bon nombre de producteurs comme Dr. Dre, Cool & Dre, Scott Storch, Eminem, et Havoc, avec qui il entretient de bonnes relations. Le rappeur du Queens a également bon nombre d'amis dans le rap puisque ces deux dernières années, il n'a cessé de signer des talents du genre sur son label G-Unit Records, qui a en peu de temps pris une grande envergure. Ainsi, 50 Cent a déjà signé et collaboré avec Mobb Deep, M.O.P., Ma$e, Spider Loc, Lil Scrappy (G'sup), Lil Jon, la chanteuse R&B Olivia, etc. Enfin 50 Cent entretient toujours de bonnes, voir de très bonnes relations avec Lloyd Banks, Tony Yayo et Young Buck (les 3 membres initiaux de G-Unit), ainsi qu'avec Missy Elliott et Jay-Z, qu'il respecte à nouveau. Dernièrement, il a fait signer Spider Loc et Young Hot Rod dans son label.

En septembre 2007 il sort l'album Curtis avec un coup médiatique risqué : après avoir proposé à Kanye West d'assister tous les deux à une émission télévisé afin de défendre respectivement leur album et se voyant décliner l'offre, 50 Cent déclara que si ce dernier vendait plus d'album (Graduation) que son nouvel opus (Curtis) la semaine de leur sortie, il mettrait fin à sa carrière solo et ne se consacrerait plus qu'à des collaborations. Kanye West ayant vendu nettement plus d'albums aux États-Unis la semaine du 11 septembre (957 000 contre 691 000 pour l'album de 50 Cent), 50 Cent pourrait s'il tient son engagement annoncer la fin de sa carrière solo. Il convient néanmoins de préciser que les ventes de 50 Cent hors territoire américain, contre-balancent son score négatif, et que sur le plan mondial, "Curtis" s'est mieux vendu que "Graduation". Son pari fut donc gagné. A noter que son prochain album, le dernier de son contrat actuel avec sa maison de disques, est selon toute vraisemblance presque terminé.... Lire la suite (wikipedia)




Remonter en haut de la page




Contact - Plan du site
Site optimisé pour Mozilla Firefox v1.5 ou supérieur, résolution 1024x768.
Les marques citées et les logos appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
Les images proviennent du logiciel Google Earth - Les textes proviennent du site Wikipedia.
Copyright © 2006 - Google Earth Fan (google.earth.fan.free.fr) - Tous droits réservés.


Add to netvibes Ajouter à Mon Yahoo! Add to Google